Black girl white girl : Fille noire, fille blanche

9780007232789FS-copie-1Edition: Fourth Estate Ltd | Paru en: 2006 | Pages: 272 |
Auteur: Joyce Carol Oates

Elles se rencontrent au cœur des années soixante-dix, camarades de chambre dans un collège prestigieux où elles entament leur cursus universitaire. Genna Meade, descendante du fondateur du collège, est la fille d’un couple très " radical chic ", riche, vaguement hippie, opposant à la guerre du Vietnam et résolument à la marge. Minette Swift, fille de pasteur, est une boursière afro-américaine venue d’une école communale de Washington. Nourrie de platitudes libérales, refusant l’idée même du privilège et rongée de culpabilité, Genna essaye sans relâche de se faire pardonner son éducation élitiste et se donne pour devoir de protéger Minette du harassement sournois des autres étudiantes. En sa compagne elle voit moins la personne que la figure symbolique d’une fille noire issue d’un milieu modeste et affrontant l’oppression. Et ce, malgré l’attitude singulièrement déplaisante d’une Minette impérieuse, sarcastique et animée d’un certain fanatisme religieux. La seule religion de Genna, c’est la piété bien intentionnée et, au bout du compte inefficace, des radicaux de l’époque. Ce qui la rend aveugle à la réalité jusqu’à la tragédie finale. Une tragédie que quinze ans – et des vies détruites – plus tard, elle tente de s’expliquer, offrant ainsi une peinture intime et douloureuse des tensions raciales de l’Amérique.

 

MON AVIS

Par où commencer avec ce livre? Je m’attendais à un livre vraiment parlant en ce qui concerne les relations entre personnes de couleur et personnes à la peau blanche aux Etats Unis dans les années 70. Pourtant tout ce qui est présenté est ce malaise toujours présent des blancs qui ont du mal à se familiariser avec les noirs, notamment les commerçants.

Genna, fille blanche de belle descendance, essaie absolument de devenir amie avec Minette, sa camarade de chambre, noire, totalement vouée à Jesus et il faut que je le dise, à mon goût totalement antipathique… La raison ne se situe même pas dans le fait qu’elle soit noire et qu’elle doive faire face aux autres puisque tout simplement l’université que ces demoiselles fréquentent est une fac accueillant des étudiants d’ethnies différentes notamment les jeunes noir-africains. Dans le même internat se trouvent donc d’autres filles noires, totalement intégrées, ouvertes et appréciées de leurs camarades blanches, asiatiques, latines… Non, Minette est antipathique parce qu’elle est de nature associable, arrogante et capricieuse…

Ce qui m’a gênée également, c’est que je ne m’attendais pas à découvrir que la moitié du récit porterait sur la famille de Genna et la manière dont elle a été éduquée, bien loin du thème principal. Cette moitié du roman porte donc sur une famille hippie, libertine, qui renie son argent ainsi que les liens familiaux, une famille décomposée anti guerre du Vietnam, et surtout un père absent et qui se révèle le vrai cœur du livre. A noter que la narratrice est honnête et avoue dans les dernières pages qu’elle souhaitait écrire seulement sur son amie Minette et finalement aura révélé une histoire qui se tapissait dans l’ombre, finalement tout autant présente et mise au jour.

Le style n’est pas des plus simples, les dialogues sont souvent totalement immergés dans le récit et donc peu faciles à discerner. J’ai manqué à plusieurs reprises de repères et j’ai ressenti régulièrement un défaut de compréhension générale concernant la situation d’énonciation.

J’ai mis beaucoup de temps à lire ce roman car il ne m’a vraiment pas transportée, je n’avais jamais envie de me plonger dedans, bien que j’ai su en apprécier tout de même, au moins en partie, ce qui m’était conté.

 

Crazy Caraïbe

"For, unwittingly, as I composed my text about Minette Swift, I was composing a shadow-text that had little to do with her."


D’autres avis? Découvrez la page bibliomania de Fille noire, fille blanche sur Livraddict !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s