The Melancholy Death of Oyster Boy and Other Stories : La Triste fin du petit Enfant Huître et Autres Histoires

voodoogirlwy4Edition: Faber and Faber | Paru en: 2004 | Pages: 128 |
Auteur: Tim Burton

Fidèle à son univers d’une inventivité si particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d’enfants solitaires, étranges et différents, exclus de tous et proches de nous, qui ne tarderont pas à nous horrifier et à nous attendrir, à nous émouvoir et à nous faire rire.
Un livre pour les adultes et pour l’enfant qui est en nous.

MON AVIS

Ce petit livre de vers illustrés est comme une parade de petites histoires noires, macabres et parfois dérangeantes. Vous les voyez se pavaner et vous annoncer fièrement que vous êtes bien arrivés chez Burton, il n’en fait plus aucun doute.

L’histoire principale du Petit Enfant Huitre fait une vingtaine de pages, elle est encadrée (donc précédée et suivie) par les autres petites histoires annoncées dans le titre, qui font bien souvent une ou deux pages et quelques vers. J’ai le sentiment que plus on avance dans le livre à travers ces histoires, plus l’humour est noir et l’atmosphère sombre.

Toutes les histoires ont un point commun: la touche de surnaturel qui atteint les personnages, qui sont toujours des enfants ou des adolescents. Leur particularité surnaturelle image parfaitement la notion de différence dans notre société et combien elle peut s’avérer difficile à vivre, surtout dans le monde souvent cruel des jeunes enfants.

Ainsi en l’espace de vingt pages, Sam, l’enfant huitre, voit le jour puis se voit rejeter par ses parents,par les autres enfants, il voit également sa mère tenter de l’abandonner et voit jusqu’à sa mort arriver, une mort atroce et morbide à souhait. La vie du petit se trouve être triste et mélancolique mais sa mort est bien plus que ce que le titre annonce et m’a, je l’avoue, quelque peu perturbée.

Parmi toutes ces petites histoires, certaines m’ont transportée dans cet univers décalé que j’ai déjà su apprécier, une ou deux m’ont laissée de marbre car je ne les ai absolument pas saisies, et d’autres m’ont vraiment dérangée par leur humour noir, un peu trop à mes yeux peut être…

La plus grande satisfaction que j’ai pu tirer à la première lecture de ce livre réside en la qualité des vers qui nous sont proposés par Tim Burton. Ne vous contentez pas de les lire, faites les vivre au sonde votre voix car ils sonnent et résonnent merveilleusement bien, comme de belles cloches équilibrées et essentielles, partie intégrante de l’univers Burtonien.

 

Crazy Caraïbe

Match_Boy_1

"Stick Boy liked Match Girl,

he liked her a lot.

He liked her cute figure,

he thought she was hot."

match_boy_2

But could a flame ever burn

for a match and a stick?

It did quite literally;

he burned up pretty quick.

 


D’autres avis? Découvrez la page bibliomania de La Triste fin du petit Enfant Huître et Autres Histoires sur Livraddict !

Publicités

Une réflexion sur “The Melancholy Death of Oyster Boy and Other Stories : La Triste fin du petit Enfant Huître et Autres Histoires

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre, plein de poésie et d’horreur.
    Apparemment, tu n’as pas lu la version bilingue, et tu as eu raison ! La traduction est horrible !! Elle ne retranscrit absolument pas la finesse des vers de Burton, elle les rend ridicules et lourds.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s