La Dernière Chanson (The Last Song)

IMGP7167Editions: Michel Lafon | Paru en: 2010 | Pages: 480 |
Auteur: Nicholas Sparks

C’est la première fois que j’ai l’occasion de lire un des romans de Nicholas Sparks. Ce livre est teinté d’amour, qu’il soit fraternel ou le tout premier dans la vie d’une jeune fille et d’un jeune homme.

A l’âge de 17 ans, la vie de Veronica Miller, alias "Ronnie", est bouleversée par le divorce de ses parents et le départ de son père. Elle en veut beaucoup à ses parents, surtout à son père. Trois ans après cette rupture, sa mère l’envoie passer un été avec lui, ancien pianiste vivant en bord de mer. Le roman raconte ces retrouvailles inoubliables.

 

MON AVIS

Tout d’abord, j’aimerais annoncer à quel point j’ai été déçue par le nombre récurrent d’erreurs d’impressions, plus communément appelées coquilles, qui jonchent cette édition. J’imagine qu’il n’est pas évident de taper près de cinq cents pages sans se tromper, ni même de retrouver toutes les erreurs après relecture, mais lorsqu’un lecteur achète une édition, telle que celle-ci, 18 euros, je pense qu’il est en droit de profiter de sa lecture sans qu’elle soit gâchée par tant de mots manquants, de mots qui ne sont pas les bons, d’erreurs de genres concernant certains noms communs et j’en passe… Après tout, le prix est censé représenter en grande partie la qualité de l’édition, il serait bien appréciable de la retrouver dans ce qu’elle a de plus basique : l’impression du texte lui-même! J’ai pu relever une bonne quinzaine de fois des erreurs aussi grosses que le nez au milieu de la figure, telles que les suivantes :

  • « et la personne avait laquelle il discutait le plus n’était autre que le pasteur Harris. » p202
  • « Ronnie eut une bon pressentiment. » p248
  • « Megan l’observa attentivement et lui à sourit. » p336
  • « qui setenait à présent auprès de sa fille. » p350
  • « Will parlait à la fac la semaine suivante. » p361

the-last-songJ’avoue avoir été néanmoins charmée par le roman de Nicholas Sparks. Certains personnages sont attendrissants et même si dans le fond tous les évènements sont plutôt communs et pourraient construire une histoire comme on en voit tant à la télévision, la magie a opéré pour moi.

On assiste à la fois au premier grand amour lors d’un été sur la plage et au passage dans l’âge adulte d’une adolescente comme toutes les autres, centrée sur elle-même et blessée dans le passé. Elle va découvrir dans un endroit où elle ne souhaitait pour rien au monde mettre les pieds que d’autres ont parfois eu moins de chance et moins de bonheur, et elle va surtout y découvrir comment s’ouvrir au monde et à sa famille, qui elle est et qui elle peut devenir en tant qu’adulte.

L’évolution des personnages et leur recherche personnelle est bien menée et plutôt réaliste, les personnages ne sont pas trop caricaturaux même s’ils sont totalement américains (ne nions pas les faits, il existe clairement des traits de caractère et de comportements américains, sans tomber dans le caricatural !) dans leur manière de vivre, dans leur rapport à Dieu et leur poursuite du bonheur.

Je finirai sur une pointe positive concernant ce roman qui a su me captiver et m’émouvoir, que se soit dans la tristesse ou le bonheur.

 

https://i1.wp.com/www.babelio.com/images/Star4.gif

"Jamais elle n’aurait cru qu’une ville balnéaire somnolente du Sud pouvait se révéler le théâtre d’un tel éventail d’émotions et de drames humains… au point de paraître plus animée que Manhattan!"

 


D’autres avis? Découvrez la page bibliomania de La Dernière Chanson sur Livraddict!

Je remercie les Editions Michel Lafon et Blog-o-Book pour ce partenariat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s