Un mètre quatre

9782266194754Editions: Pocket | Paru en: 2010 | Pages: 120 | Auteur: Anne de Rancourt

Me revoici pour vous présenter un petit livre très touchant qui m’a accompagnée lors d’un voyage en bateau entre l’Angleterre et la France.

"Un mètre quatre", c’est grosso modo la taille de Nanou, 7 ans. Dans son cahier bleu, il n’est pas un chapitre de sa courte vie qu’elle n’ait envie de raconter. Parce qu’il faut tout dire. Jean-Pierre, 10 ans, et son rutilant costume de cow-boy : l’amoureux trop grand pour elle… Tante Alice, la tante adorée, celle qui l’assiste à l’hôpital et lui a offert Toutoune, l’informe nounours qu’elle ne quitte plus. Papa, Maman, le docteur, les "firmières" et les "ecchymoses" qui font quand même plus peur que "bleus", comme mot. Parce que Nanou a son "disquionnaire" . Pour bien tout raconter, il faut bien tout comprendre. Alors, dans son cahier bleu, penchée sur le côté et tirant la langue, Nanou raconte sa vie, et illumine la nôtre…

 

MON AVIS

Voilà un livre court et bien facile à lire. J’ai enchaîné les pages sans m’en rendre compte et sans me lasser à un seul moment.

Nanou est une petite fille très touchante qui nous raconte son histoire de son point de vue, c’est à dire à la manière d’une enfant. Il n’y a donc pas de chronologie apparente puisque tout est donné en désordre dès lors que la petite le pense… De même elle utilise assez peu de mots de liaisons qui instaureraient une certaine logique que les enfants n’ont pas forcément acquise. Ce qui est très marquant dans ce livre c’est l’impression constante que Nanou est debout en train de nous raconter son histoire à toute vitesse, avec de longues phrases précipitées et sans respirer, ce qui est également typique des enfants lorsqu’ils ont vraiment envie de nous raconter quelque chose! Il y a comme une urgence de tout dire dans ce livre… Urgence facilement assimilable au contexte hospitalier et à la maladie de la petite, comme s’il fallait raconter tout le plus vite possible car il ne reste plus beaucoup de temps pour le faire.

Si l’exercice de style est réussi, j’ai eu parfois du mal à comprendre les phrases assez peu ponctuées, et grammaticalement fausses puisqu’elles retracent l’oralité enfantine. Il m’a fallu un peu d’efforts donc de temps à autres pour comprendre ce qui était dit. J’émets également un doute quand à l’âge de la petite vis à vis de sa manière de nous écrire son histoire… Ayant gardée une jeune demoiselle de 7 ans pendant toute une année, j’ai l’impression qu’à cet âge on fait bien moins de fautes et qu’on sait mieux construire les liens de logique internes à une histoire ou à des phrases complexes… A la lecture Nanou m’apparaissait donc plus jeune que 7 ans.

A travers les yeux de Nanou on découvre un thème important, celui de l’amour entre les deux parents avec des "bisous sur la bouche" et des dimanches après midi "repos" pendant lesquels elle et sa sœur doivent rester jouer dans leur chambre pendant que leur parents font la sieste dans la leur;.. L’approche de cet amour est très touchant et parfois très drôle tellement c’est évident pour une grande personne et absolument pas pour une petite de cet âge.

Ce livre présente une apparence légère du fait de son style mais pourtant il est assez grave et dense du fait des maladies traitées, des peurs présentes des différents personnages et des tensions familiales qu’engendrent les maladies et les séjours à l’hôpital.

 

https://i1.wp.com/www.babelio.com/images/Star4.gif

"J’aime bien les parenthèses parce que les mots ils se parlent tout bas avec la main devant la bouche quand ils se mettent dedans."

 


D’autres avis? Découvrez la page bibliomania de Un mètre quatre sur Livraddict!

Je remercie les Editions Pocket et Blog-o-Book pour ce partenariat!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s