Ceux qui sauront

9782290020586-ceux-qui-saurontAuteur : Pierre Bordage | Genre : Science-Fiction | Edition : J’ai Lu | Publié en : 2012 | Pages : 318 | Prix : 6.80 euros

J’ai pris un peu de temps avant de rédiger cette chronique, voici donc mon avis deux semaines environ après avoir refermé ce roman.

Et si la Révolution française n’avait pas eu lieu ? Voici le portrait d’une France qui ne fut jamais, où une minorité d’aristocrates continue, aujourd’hui, d’asservir les masses populaires, notamment en interdisant l’instruction. Jean, fils d’ouvrier, en fait la dure expérience lorsqu’une descente de police met un terme brutal aux cours qu’il suit clandestinement. Incarcéré, puis libéré par la Résistance, il devient un hors-la-loi. Clara, elle, est née du bon côté de la barrière. Pourtant, la vie dorée qu’on lui impose et les inégalités dont souffre son pays la révoltent. Deux personnages, un destin commun : changer le monde…

 

Mon avis :

Je garde une bonne impression de ce petit roman de science fiction. Il s’est révélé une lecture plutôt agréable, sans difficultés, et même prenante puisque j’ai gardé tout au long du livre l’envie de savoir ce qui allait bien pouvoir se passer après les quelques pages que j’étais en train de lire. Il m’a même été un peu difficile de le lâcher par moments, pour aller me coucher.

Ceux qui sauront est mon premier contact avec le genre littéraire de l’uchronie. Ce genre consiste à imaginer ce que serait le monde si un évènement du passé avait eu une issue différente. Toute uchronie repose sur ce simple questionnement : "Et si… ?", comme par exemple: “Et si Hitler avait gagné la seconde guerre mondiale?”. Dans Ceux qui sauront, vous l’aurez compris, il s’agit donc de la question “Et si la Révolution française n’avait pas eu lieu?”.  J’ai apprécié cette première rencontre avec ce genre littéraire, et je suis curieuse d’en découvrir davantage !

Néanmoins je garde également un sentiment de manque. Je pense que l’univers abordé dans ce roman par Pierre Bordage n’est pas assez développé. D’ailleurs, le monde décrit est comme figé au XVIIIème siècle, le personnage de Jean s’en rend d’ailleurs compte au cours du roman. Même si des arguments sont donnés et acceptables (voire crédibles) pour la société française, je ne sais pas s’il est totalement recevable que le monde entier ait stagné de la même manière: pourquoi la société chinoise ou japonaise en serait exactement au même point sachant que leur système était déjà différent ? Je pense que le roman manque un peu d’approfondissement et d’arguments le rendant totalement crédible. Il se termine d’ailleurs un peu vite et trop facilement… Je reste donc un peu sur ma faim en ce qui concerne l’univers du roman.

Les personnages m’ont plu, je me suis attachée à eux et plus particulièrement à Jean, que j’ai trouvé touchant. C’est un personnage qui se révèle, à mon goût en tout cas, compréhensif et avec une certaine profondeur. La force de ce roman émane à mon avis des personnages, qui se révèlent tous intéressants.

Je sais qu’il existe une suite, dont le titre est Ceux qui rêvent, je la lirai très volontiers, rien que pour le plaisir de retrouver le personnage de Jean.

 


Roman très agréable à lire

729531-892059


D’autres avis ? Découvrez la page Bibliomania du livre sur Livraddict.

Publicités

5 réflexions sur “Ceux qui sauront

  1. Ce fut effectivement une lecture sympathique et intéressante mais qui, comme tu le soulignes, manquait de profondeur et de développement. Cependant, j’ai acheté la suite récemment car elle vient de sortir en poche.

    • Je pense que j’achèterai, ou au moins que j’emprunterai la suite également, malgré les faiblesses du roman, j’ai envie de connaître la suite !
      Merciiiiii pour ton commentaire et ton passage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s