Seuls, tome 1 : La disparition

seuls-1Auteurs : Gazzotti & Vehlmann | Genre : Bande-dessinée, Jeunesse | Edition : Dupuis | Publiée en : 2005 | Pages : 56 | Prix : 10.60€

Ils sont cinq … mais ils sont seuls. Il y a d’abord Yvan, 9 ans, l’artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l’ours au grand cœur. Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s’est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller… SEULS !

La Disparition, le premier tome de la série « Seuls », de Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann a reçu le Prix Jeunesse 9/12 ans lors de la 34e édition du Festival d’Angoulême, en 2007. [Résumé des éditions Dupuis]

 

Mon avis :

Je me suis procuré les deux premiers tomes de la saga Seuls suite au Swap BD&Chocolat lors duquel j’ai offert ce premier tome à ma swappée Livr0ns-n0us.  J’étais curieuse de connaitre cette bande-dessinée et en fouinant sur le net, je suis tombée sur une annonce d’occasion intéressante: les deux premiers tomes comme neufs pour 10 euros le lot… J’ai sauté sur cette occasion et les voilà lus !

Scénario : J’ai trouvé ce premier tome vite prenant, les premières pages nous présentent succinctement les protagonistes principaux de l’histoire puis… Mystère, plus de parents, plus de frères et sœurs… Je dois avouer que même si on le sait d’avance, la coup de la disparition soudaine de tout le monde est marquant et intéressant, on a envie de savoir pourquoi, et cette envie ne lâche pas !

Les cinq personnages principaux sont tous différents de caractère, d’âges, et ça pimente un peu l’allure du groupe atypique. Ils vont devoir apprendre à vivre ensemble pour s’en sortir ! Malgré tout, je trouve l’ensemble un peu trop rapide et enfantin, pas assez développé, mais il s’agit d’une BD jeunesse… Je ne pense pas pouvoir vraiment le lui reprocher ! J’avoue que j’aurais aimé plus.

Dessins & couleurs : Pour vous faire une idée, voici une planche :
 SEULS-01-F-01

J’ai trouvé que cette bande-dessinée était fidèle au style des éditions Dupuis, dans le sens où à mes yeux, elle est représentée par les célèbres Spirou et Fantasio. Ici, les traits sont précis, on n’observe aucun effet brouillon qui pourrait refléter une grande profusion de détails comme dans Long John Silver, pourtant les détails y sont, jugez par vous même ! C’est précis, c’est coloré, c’est propre. Ce n’est pas un style auquel je suis particulièrement sensible mais il faut avouer qu’il colle bien à l’histoire et à la jeunesse.

 SEULS-01-F-02


Un premier tome de mise en bouche sympathique


D’autres avis ? Découvrez la page Bibliomania du livre sur Livraddict.

Publicités

3 réflexions sur “Seuls, tome 1 : La disparition

    • Je pense lire la saga jusqu’au bout, même si je trouve les tomes un peu rapides (mon avis sur le deuxième arrivera bientôt) ! C’est sympa quoi, à lire !

  1. Pingback: Seuls, tome 2: Le maître des couteaux « Livres de Malice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s