Legend, tome 1

couv48492402.png

Legend, tome 1
de Marie Lu
éditions Castelmore
2012, format Epub (285 pages)

> Pour acheter Legend, tome 1, c’est par ici <

June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. Issus de deux mondes complètement opposés, June et Day n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

Cela fait quelques temps maintenant que j’ai terminé cette lecture et je peux d’emblée commencer cette chronique (la première depuis drôlement longtemps, j’ai l’impression d’avoir le syndrome de la page blanche et de ne pas savoir quoi raconter !) en disant que je n’en ai gardé aucun souvenir ou sentiment négatif, ce qui est totalement positif, non ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’on se situe ici dans un livre jeunesse – je n’ai jamais eu honte de dire que j’adore ce genre de lectures, vraiment divertissantes et sans prises de tête ou descriptions qui n’en finissent plus… – mais un livre jeunesse avec des personnages un poil plus âgés, compétents, posés et réfléchis que ceux que l’on peut rencontrer régulièrement dans ce genre. Et… Il faut avouer que ça fait du bien de ne pas tomber sur le prototype du personnage principal au grand coeur mais qui fonce sans réfléchir… Et qui avise une fois dans la mouise. Et pour ne pas suivre la tendance, il ne s’agit ici en fait pas d’un mais de deux personnages principaux, aussi intéressants l’un que l’autre, à mon goût. June est une jeune « fille » (même si à quinze ans, son comportement pourrait déjà me laisser dire « femme ») intelligente, de bonne famille et de haut niveau social, et travaille déjà pour l’armée du pays. Elle est opposée à Day, jeune homme des bas quartiers, tout aussi intelligent qu’elle, devenu le premier criminel recherché par l’état. Evidemment, dès le départ il est couru d’avance que ces deux personnages vont se rencontrer, tomber sous le charme l’un de l’autre alors que tout les oppose… Sous atmosphère de mensonges d’état et de découvertes effarantes !

la-ca-jc-marie-lu-20130127-001

Marie Lu

Malgré ces dernières évidences (après tout, la plupart des histoires d’amour se ressemblent…), je suis vite tombée sous le charme du cadre futuriste de la civilisation américaine. Legend est une dystopie bien menée, qui propose une bonne histoire de fond accrocheuse, où il en est dit à la fois trop et pas assez. Je m’explique : l’auteur nous dévoile suffisamment de détails sur l’environnement des personnages et sur l’intrigue de fond pour nous laisser accrocher et ne pas nous retrouver totalement frustrés, mais pas assez afin de laisser un fort goût de reviens-y… Ce que je ne manquerai pas de faire en ce qui me concerne ! Ce que j’ai trouvé intéressant par ailleurs est que la découverte des univers des deux personnages se fait via les personnages eux-même, lorsqu’ils prennent du recul par rapport à leur entourage ou lorsqu’ils apprennent à découvrir l’autre. L’univers de chacun n’est pas figé et va être bouleversé, d’une manière ou d’une autre, amenant un vrai développement du caractère de June et Day, et même de premiers changements et de premières évolutions. Les personnages ne sont donc pas trop superficiels et je les ai trouvés très touchants à leur manière.

Depuis quelques temps je lis peu, ou lentement, et un point primordial pour que je n’arrête pas de lire pendant plusieurs semaines si ce n’est plusieurs mois est que ma lecture soit dynamique, qu’elle avance et qu’elle me redonne le goût de me plonger dans le livre sans avoir à faire effort sur effort pour terminer ma lecture. Legend s’est révélée une lecture parfaite pour me redonner l’envie de lire plus. Du rythme ? Il y en a à revendre. Les chapitres ne sont pas numérotés, ils portent le nom du personnage dont il est question, soit June, soit Day. Et ça s’enchaîne, d’un bout à l’autre de la ville ou dans le même endroit, une même situation comprise et vue par deux êtres différents, intelligents et très compétents ! Ca bouge, il n’y a pas de descriptions longues à n’en plus finir, et c’est efficace. Cette lecture est vraiment tombée à pic et je ne peux que vous la conseiller, si vous aimez un tant soit peu les lectures jeunesse et les dystopies.

Star4

Legend, tome 1, est un premier tome efficace, avec une bonne trame de fond. Une dystopie à ne pas rater (et pourquoi ne pas découvrir le genre avec ce premier tome?), avec des personnages intéressants et attachants. Il ne vous laissera, je l’espère, que de bons souvenirs. 

Vous pouvez découvrir d’autres avis sur
logo_livraddict

Publicités

2 réflexions sur “Legend, tome 1

    • C’est fort probable ! Je n’en ai pas vraiment lu beaucoup pour le moment en ce qui me concerne, donc ça va ! De manière générale, j’aime bien varier mes styles de lectures car sinon je me lasse et je trouve moins de plaisirs dans ces genres que j’affectionne… Ou je deviens tellement exigeante que je ne sais plus bien les apprécier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s