En bref [2] : Le Cauchemar d’Innsmouth

Chronique initiée par Livr0ns-n0us, elle a pour but de vous présenter des livres dont je n’ai pas vraiment le temps de parler ou pour lesquels je n’arrive pas à rédiger une chronique digne de ce nom !

ligne separatrice

couv4052164

Le Cauchemar d’Innsmouth
de H. P. Lovecraft
Editions Amazon
format Kindle, Classiques

Innsmouth… C’est le hasard qui m’y conduisit, durant cet été où je fêtais ma majorité en parcourant la Nouvelle-Angleterre. Je voulais me rendre à Arkham, mais le prix du billet de train me fit hésiter. C’est alors que l’employé des chemins de fer me parla de ce vieil autobus, que presque personne n’empruntait. Parce qu’il passait par Innsmouth… Mais pourquoi les gens évitaient-ils cet ancien port de pêche, comme si ses habitants avaient la peste ? Après cette horrible nuit que je passai là-bas, je compris. Je réussis pourtant à m’échapper, de justesse. Était-ce vraiment une chance ? J’ignorais alors que le cauchemar ne faisait que commencer…

ligne separatriceLe Cauchemar d’Innsmouth est le deuxième roman de Lovecraft que je lis et… J’aime toujours autant ce style si particulier ! Contrairement au Mythe de Cthulhu, ce roman n’est pas un enchainement de nouvelles mais une seule histoire. Même si je l’ai trouvée moins effrayante, j’ai retrouvé la plume de l’auteur et ce climat dérangeant, presque oppressant et pourtant captivant ! Tout est extrêmement bien mené et écrit et je n’avais pas vu venir les dernières révélations de l’intrigue… très bien pensée ! 

Je sais que tous les écrits de Lovecraft sont liés alors je crois que je ne tarderai pas trop à en lire davantage pour en connaître toutes les connexions.

ligne separatrice

Publicités

En bref [1]

Bonjour à tous,

Aujourd’h’ui, j’ai décidé de mettre en place une petite chronique “en bref” initiée par Livr0ns-n0us. Elle a pour but de vous présenter des livres dont je n’ai pas vraiment le temps de parler ou pour lesquels je n’arrive pas à rédiger une chronique digne de ce nom !


big_image_13136

 

Codename Sailor V, tome 1
de Naoko TAKEUCHI

Editions : Pika
2012, 267 pages

 

Dynamique et enjouée, Minako Aino brille par son talent en sport, mais beaucoup moins dans ses études ! Comme toutes les adolescentes, elle s’intéresse essentiellement aux histoires de cœur… jusqu’à ce qu’elle rencontre Artemis, un chat bien mystérieux, qui va changer son destin : il lui révèle qu’elle est en réalité une guerrière née sous la protection de Vénus et qu’elle a pour mission de faire régner la paix et la justice. En ouvrant son poudrier magique, elle se transforme en Sailor V, la justicière en uniforme ! Elle doit désormais défendre la Terre contre des ennemis qui veulent asservir puis faire disparaitre le genre humain.


J’ai acheté ce manga car il s’agit du préquel de Sailor Moon, anime phare de mon enfance. Comme Pika édite à nouveau tous les tomes de la saga Sailor Moon (pour mon plus grand bonheur ♥ ), je n’ai pas hésité une seconde avant de commander le premier tome, et c’est à ce moment précis que j’ai découvert ce préquel décliné en 3 tomes.sailorvcu4

Je n’ai pas été très emballée, je dois l’avouer (ce qui n’est pas du tout le cas du premier tome de Sailor Moon, dont je vous parlerai un peu plus tard ♥). Je suis contente d’être entrée à nouveau dans cet univers, mais je me suis vite rendue compte que ce premier tome de Sailor V est bien en deçà de la saga originale. Ici, tous les chapitres suivent exactement le même schéma narratif et pourraient être mélangés sans problème car il n’y a pas de fil conducteur, juste une succession de petites missions pour Sailor V !

Le petit plus, pour la fin : on aperçoit dans certains chapitre une demoiselle aux longs cheveux blonds, avec deux chignons en forme de dango… ♥