Les écriveurs, tome 1: La Cité Lumineuse

Les écriveurs, tome 1 : La Cité Lumineuse, de Frédéric Mars

 

Les-Ecriveurs

Auteur : Frédéric Mars | Genre : fantastique, Young Adult | Edition : Baam ! | Publié en : 2012 | Pages : 352 | Prix : 14.95€

J’ai reçu ce livre en cadeau après avoir gagné le concours dédié organisé par le blog Imag’In. J’en étais ravie car dès sa sortie ce roman m’avait fait de l’œil (si si d’abord, c’est possible!) ! Je l’ai très vite lu après l’avoir reçu mais je n’avais pas encore pris le temps de rédiger mon avis *shame on me* !

« Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce cadeau ou cette place d’honneur qui vous semblaient destinés ont atterri dans les mains d’un autre que vous ? Pourquoi des obstacles de dernière minute se dressaient sur votre route alors que rien ne semblait s’opposer à votre succès ? Pourquoi le bus que vous deviez prendre partait sans vous, à quelques secondes près ?Vous invoquez le sort, la malchance, la fatalité ? Vous pensez que c’est comme ça et qu’on n’y peut rien ?

Mais bientôt, dans quelques instants, vous saurez. Ma vie et la vôtre, que vous le vouliez ou non, sont dorénavant liées à jamais… Pourquoi ça ? Oh, c’est très simple. Ça se résume même en une phrase :

VOTRE VIE, C’EST MOI QUI L’’ÉCRIS ! »

Mon avis :

Woooah ! J’ai dévoré ce roman ! A chaque fois que j’entamais ma lecture, j’avais beaucoup de mal à m’arrêter de lire et je devais me forcer à le faire pour ne pas être fatiguée le lendemain… J’ai tendance à dire que c’est très bon signe ! Et pour cause, je l’ai dévoré et je l’ai adoré, malgré une ou deux petites faiblesses (bien vite oubliées!).

Tout d’abord, j’aime beaucoup le style de l’auteur : il est très fluide et très accrocheur. De plus, on a vraiment l’impression d’être au côté de l’héroïne: Lara, quoiqu’il lui arrive. C’est quelque chose que j’apprécie (quand c’est bien maîtrisé évidemment) parce que je ne ressens pas une trop grande distance entre le texte, le livre et moi. Quoi de mieux que d’être happé par l’histoire quand celle ci vous propose de découvrir un nouveau monde, voire ici, de redécouvrir le votre… D’une certaine manière =P

J’ai beaucoup apprécié cette idée originale des écriveurs. J’ai joué le jeu, j’y ai même sauté à pieds joints et les yeux fermés (même pas peur!)! On se place ici dans le mythe du démiurge, que Platon définit comme le dieu organisateur qui créa le monde à partir de la matière préexistante (le démiurge n’est donc pas le créateur de la matière). C’est un mythe, mais ça marche, et ça marche très bien ! J’ai trouvé le tout cohérent et bien pensé.

Lara est une jeune fille qui parait somme toute banale, dans laquelle on peut aisément se reconnaitre: elle n’est pas très sportive, elle aime lire… Sa vie ressemble néanmoins à celle d’un conte de fée : Cendrillon ! Elle a perdu sa mère jeune, elle a du supporter une belle mère qui ne l’aimait pas, et deux demi-sœurs… Dont une qui la déteste, évidemment ! Ca peut paraitre un peu facile de prime abord, mais au final, avec la cohérence du roman et de l’univers proposé, ça prend beaucoup de sens et c’est très intéressant ! J’ai apprécié cette héroïne à la langue bien pendue, même si elle est parfois un peu impulsive, ce qui cadre assez bien avec son âge: c’est une ado, et elle en a les caractéristiques. Ceci dit elle ne m’a pas agacée, au contraire, c’est un très bon point pour une héroïne de cet âge.

Les petites faiblesses de ce roman à mon goût sont que c’est un peu rapide, Lara semble intégrer les rouages (complexes, anciens, rébarbatifs : comme tout ce qui est administratif, ancien et relatif à un règlement quelconque) de la Cité Lumineuse et de tout ce que signifie être écriveur un peu vite à mon goût. De même, le dénouement est jeté un peu rapidement également selon moi, même si l’idée est bonne et prenante, j’aurais apprécié un peu plus de difficultés et de complexité. Néanmoins de grands mystères (en particulier un) ont été amenés de manière subtile tout au long de ce premier tome et restent à combler, et je peux vous dire que j’ai hâte de connaître la suite !!

 


Coup de coeur pour ce roman jeunesse
très original !

demiurge


D’autres avis ? Découvrez la page Bibliomania du livre sur Livraddict.

Publicités

4 réflexions sur “Les écriveurs, tome 1: La Cité Lumineuse

    • Ah j’en suis ravie alors ! C’est de la jeunesse, ça se lit bien, et vite ! (quand on a envie de lectures faciles et prenantes, c’est ce qu’il faut =P )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s